White Cliffs et orage a New Plymouth / biale klify i nawalnica

Soleil au réveil, on est donc parti faire une magnifique balade pour voir les « White Cliffs ».

Ania pensait que nous sommes partis pour une demi heure de marche, mais la route s’est avérée un chouia plus longue… On est revenus 3h30 plus tard, épuisés, avec des coups de soleils mais émerveillés! Le champs de moutons vallonnées a perte de vue d’un coté, la mer turquoise de l’autre! et les falaises impressionnantes!

Le soir, a notre arrivée a New Plymouth, le temps s’est aggravé… les puissants coups de vent ont fait que monter en puissance… la route que l’on devait prendre a  été fermée…les branches ont commencées a voler un peu partout… et la mer est devenue juste blanche à cause des écumes soulevées par le vent … les vagues gigantesques s’éclataient sur les plages, le vent a réussi a faire bouger la voiture malgré le frein a main… Ania a flipée!

on a dormi dans un camping, a l’abri, sans électricité mais avec un fish and chips et une bouteille de rouge!

Wtorek : Pobudka i sniadankow goracym sloncu, nareszcie znowu jest ladnie! Wybieramy sie na spacer do bialych klifow, ja nastawiona na 30 minut marszu, spoko, na luzie. Wracamy trzy i pol godziny pozniej, zmeczeni strasznie, ledwo zywi, spaleni sloncem ale tez zachwyceni widokami! Zielone pastwiska z owcami po jednej stronie, turkusowe morze po drugiej i cudowne, niesamowicie dzikie biale klify!

Wieczorem docieramy do New Plymouth, i pogoda znowu sie psuje… zaczyna sie od wiatrow, coraz silniejszych, samochod zaczyna sie chwiac na drodze… Coraz wiecej ogromnych galezi pozrywanych fruwa nam nad glowami… droga, ktora jedziemy zostaje nagle zamknieta przez policje. Kaza nam wracac w jakies bezpieczne miejsce. Zaczyna sie wichura. Morze jest tak wzburzone, i wiatr tak duje, ze ja zaczynam panicznie sie bac… Nagle zauwazamy, ze nasz zaparkowany van (z hamulcem recznym) po prostu jedzie metr, dwa, popchniety przez niesamowicie silny wiatr!  Natychmiast parkujemy na pobliskim kempingu, w bezpiecznym miejscu gdzie tak nie wieje. Ta noc nic nas nie bedzie kosztowac, poniewaz nie ma pradu. Cala noc nasz maly van bujal sie na prawo i lewo, czulismy sie jak na lodce!

Rano juz po wszystkim!

Cette entrée a été publiée dans NZ. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s