Wwoofing at the Marama organic Farm! sielanka na ekologicznej farmie

Du 2 mai au 12 mai :

Coucou à tous,

Comme la Nouvelle-Zélande est connue pour être un des pays les plus peuplés en moutons, que les températures sont un peu moins clémentes qu’au début de notre séjour et que l’on est quand même mieux sous un toit avec un chauffage et un vrai bon lit, on s’est dit que ce serait bien de trouver un moyen de passer quelques jours au chaud !

Notre solution pour l’instant : le Wwoofing ! Comprendre le travail dans une ferme organique en échange d’un toit et  de nourriture !

La ferme est ce que l’on pourrait appeler en France une grande ferme, mais elle est considérée ici comme un ferme de taille moyenne : 1200 hectares, 4000 moutons, 4000 agneaux, 15 poules, 9 chiots, 4 chiens (dont deux de travail), 3 vaches, 2 cochons et 4 wwoofers ! Elle est tenue par Graham et Giselle. Lui est fermier et est le propriétaire de cette immense ferme, elle est avocate et s’occupe de la ferme comme elle peut. Dave et Tina sont les managers de la ferme, ils s’occupent de tout.

Baptiste a appris à gérer les moutons : injections de vitamines et minéraux à quelques 4000 moutons ! Toute une journée à être avec les moutons dans les paddocks et a les pousser et leur faire peur pour qu’ils entrent là où ils devaient aller !

Ania s’est mis à la traite des vaches, nourrir les cochons, les poules, ramasser les œufs, nourrir les chiots, les chiens, aller faire une ballade avec les chiens le matin et le soir !

Nous sommes avec un couple allemand qui font la même chose que nous, les hommes d’un côté, les femmes de l’autre. On se retrouve pour déjeuner et pour diner !

La première journée a été épuisante, courir après les moutons, sauter les barrières toute la journée pour passer d’un paddock a un autre au plus vite pour ne pas perdre la cadence et que les moutons se suivent tous et qu’il n’y ait pas de trous entre eux… Un vrai défi.

La deuxième, troisième et quatrième journées ont été plus tranquilles !  Nous nous sommes répartis entre couple pour les taches de traite des vaches, sortir les chiens etc…

On a appris à faire du fromage crémeux, de la feta, de l’haloumi et du beurre… Avec le lait récolté le matin sur les trois vaches de la ferme !

Ce week-end est réservé à l’ouverture de la chasse aux canards ! Un moment très attendu par toute la gente masculine néo-zélandaise ! La une de la presse régionale et nationale est  placardée avec des photos de chasseurs en tenue de combat, prêts pour le grand jour ! Des concours de chant de canards sont organisés dans tout le pays pour savoir qui imite le mieux le canard, et qui va en prendre le plus ! Un vrai festival de la bière, du maquillage/camouflage sur la figure pour être encore plus cachés, de canards en plastiques au milieu d’un plan d’eau et d’un nombre incalculables de cartouches tirées à tout va ! Résultat de la première journée : 65 canards ! Ils ne gardent que la viande de la poitrine pour faire le salami et jettent le reste…

Journee « killing Chiken » hier pour Baptiste… 45 Poules pour la viande a decapiter, plumer, decouper, vider, laver et congeler…  Ania est restee en arriere de tout cela… un peu trop de sang pour elle ! Baptiste est maintenant un vrai Homme … hahahaha Un bon vieux Carnivore !!!

Hello! po dluzszej przerwie znowu mamy internet! no wiec pare wyjasnien, co do tego gdzie jestesmy i co robimy… no wiec aby zaoszczedzic troche kasy i spedzic kilka dni w cieplym domku z cieplym prysznicem (spanie w vanie jest fajne, ale mielismy troche dosz zimna i wilgoci) zdecydowalismy sie na WWOOFING. Słowo wwoofing pochodzi od World-Wide Opportunities on Organic Farming (w skrócie: WWOOF) – nazwy sieci zrzeszającej narodowe organizacje umożliwiające wszystkim chętnym darmowy pobyt na eko-farmach połączony z wolontariatem.

Wolontariusz ma zagwarantowane zakwaterowanie i wyżywienie, w zamian pracuje na farmie, poznając tajniki jej funkcjonowania. Wolontariusz nie jest pracownikiem, tylko gościem przyjmującego go pod swój dach farmera. Nie ma więc obowiązku wykonywania wszystkich powierzonych mu czynności. Zamiast relacji pracodawca-pracownik obowiązuje relacja gospodarz-gość. Wszystko odbywa się bez przepływu pieniędzy i podlega z góry określonym regułom i ustaleniom.

Wybralismy ogromna farme (ponad 1000 hektarow), 4000 owiec, 3 krowy, 2 swinie, 15 kur, 4 psy i 9 szczeniakow!

i bardzo duzo pracy….

dzien zaczyna sie o 8 rano, lub wczesniej. nasze obowiazki :

– wypuszczenie psow z klatek (to sa psy do pracy z owcami, wiec musza 2 godziny dziennie biegac i trenowac)

– godzinny spacer z psami

– wydojenie 3 krow (jakies 35-40 litrow mleka !!!)

– nakarmienie cielakow i swin

– zatarganie mleka do domu, przefiltrowanie, przelanie do butelek, zrobienie z niego masla, smietany, roznego rodzaju serow i lodow (bo inaczej sie zmarnuje, a nic nie kupuja w sklepach, wiec musimy sami wszystko sobie zrobic co chcemy zjesc…)

-zajecie sie 9 szczeniakami, czyli spacer, karmienie, czyszczenie budy

– otworzenie kur i zbieranie jajek

– podlanie szklarni

– praca z owcami, na przyklad wazenie 1000 owiec rani i drugiego 1000 po poludniu, lub dawanie kazdej z 2000 owiec zastrzyku mineralow, itd…. generalnie duzo biegania, krzyczenia, skakania przez barierki, popychania, przepychania! niezwykle fizyczna praca, porownywalna do 8 godzin non stop na silowni! owca mala wazy 34-40 kg a duza okolo 80-100kg, i trzeba ja zlapac, przytrzymac miedzy nogami! zlapac jej mordke i wlac plyn, i oczywiscie to glupie strasznie wiec sie wyrywa jakby byla zarzynana! po prostu walka! no wiec pierwszego wieczoru bylismy tak wycienczeni ze nikt nie mial sily nawet na rozmowe! a nastepnego ranka…jezu, ledwo wstalismy z lozka, tak bylismy polamani! ale jest fajnie, super jest pracowac caly czas na dworze, z cudownymi krajobrazami, z kontaktem ze zwierzetami, z pysznym zdrowym swiezutkim jedzeniem! 

– a wieczorem trzeba zamknac kury, isc na godzinny spacer z psami, nakarmic psy i szczeniaki, zamknac je, i zrobic sobie kolacje i upiec chleb, bo oczywiscie nie kupuje sie nic, najblizsze miasto jest 40km stad!

Takze zyjemy jak prawdziwi rolnicy, chodzimy caly dzien w kaloszach pelnych gnoju i blota, mamy brudne rece i czarne paznokcie ale jest fajowo! i nasi gospodarze bardzo duzo nas ucza o zdrowym odzywianiu, o robieniu sera i o gotowaniu. 

Dzisiaj robimy camembert!

Cette entrée a été publiée dans NZ. Bookmarquez ce permalien.

9 réflexions sur “Wwoofing at the Marama organic Farm! sielanka na ekologicznej farmie

  1. Vos photos sont trop belles! Surtout quand Ania à tous les chiots sur les genoux! Trop mignon! Vous m’en ramenez un…🙂

  2. Sympa de voir où vous êtes actuellement . j’imagine que les journées ne sont pas de tout repos. J’adore les  » all blacks  » en pleine mêlée … c’est très drôle.
    Très jolies photos comme toujours . Bonne continuation dans ce décor encore fort sympatique.

    • bah j’avais pas le choix! la dame a dit que l’homme a besoin de tuer pour etre un vrai male!!! et puis les pauvres poules ne pouvait plus marcher tellement elles avaient de viande sur elles!

      • Vous me flanquez la trouille !!!! Pas intérêt à avoir trop de viande sur moi !!!!!!!! Pfiou et pour dire que le régime c’est pas pour maintenant….. j’attends un baby…..
        Je pense fort à vous et continuez à nous faire rêver !

      • Heureusement que tu ne vie pas a la ferme, tu aurais finie sur le billaud !!! hahaha miam miam
        On aimerais beaucoup que vous nous fassiez rever aussi… on veux des news de la France ! Please !!! Comment ca se passe avec la Hollanhttps://aniaetbaptiste.wordpress.com/wp-admin/edit-comments.php#comments-formde a la tete de notre pays ? Sarkozy est parti gouverner la Belgique ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s